LE SECTEUR URBAIN DU MACHU PICCHU

Machu Picchu

Ce secteur est séparé des terrasses qui forment la zone agricole par un fossé. On peut noter que quelques bâtiments ont été finis avec la pierre lisse, parfaitement adaptées l’une à l'autre; tandis que d'autres étaient finis avec de petites pierres irrégulières jointes en utilisant un mortier de boue, qui a été extérieurement probablement fini avec du plâtre et de la peinture.

Nous devons tenir compte du fait que nous ne disposons que de très peu d’information au sujet de cette ville et que la majorité des informations ne sont que suppositions et hypothèses de la part des chercheurs qui utilisent généralement le travail de Bingham comme base.

Tenant compte de cela, il est possible d’analyser les caractéristiques architecturales de la ville et de ses constructions, ce qui nous éclaire quelque peu au sujet des mystères de cette ville notamment à travers les canalisations qu permettaient de faire circuler l’eau, synonyme de fertilité et élément sacré pour les Incas, et c’est pour cette raison  que dans cette ville magique furent construites 16 fontaines et différentes canalisations souterraines et aériennes permettant d’acheminer l’eau dans toute la ville.

La ville était reliée par différents passages, chemins et des centaines de marches qui permettaient aux personnes de monter et descendre dans cette ville construite sur une colline aux allures de montagne. La ville était construite selon la structure d’une pyramide tronquée caractéristique de l’architecture religieuse inca. Cela nous permet de penser que Machu Picchu était une ville dédiée à la religion et qu’elle abritait un groupe sélectionné de nobles et de prêtres qui vouaient un culte d’adoration au soleil, à l’eau et à la terre mère.

Carrières

Machu Picchu - Quarries Les Incas ont initialement extrait leur matériel à partir des carrières situées à proximité et ont transporté les grands blocs en utilisant beaucoup de gens. Ils furent aidés par des milliers de petites roches lubrifiant le chemin et ont servi des roues pendant que les grands blocs glissaient au-dessus d'elles. Sur le site du Machu Picchu la carrière qui a fourni le matériel était à côté de la place sacrée et  on peut y distinguer encore des travaux inachevés, à moitié taillés.

 



Centre cérémonial

Machu Picchu - Ceremonial Centre Cette zone se trouve à l’intérieur des “quartiers du Roi “(Barrio del Rey) - et est un type de clôture avec trois côtés appelés par les Inca "huayrana". Les chercheurs croient que ce huayrana, servait pour les cérémonies rituelles et cultes qui étaient consacrés à l’eau. Dans une société agricole telle que celle des Incas, l’eau était un élément vital pour permettre à la société de survivre. L’eau représentait le fertilité, et par conséquent, la vie. Quand les Espagnols arrivèrent,  les chroniqueurs ont écrit qu'ils furent étonnés par la propreté et la netteté des nobles incas et par les bains quotidiens qu'ils prenaient.

Temple du Soleil

Quand Bingham  trouva cette tour très finement construite en demi-cercle il pensa immédiatement qu'Machu Picchu - Temple of the Sunelle était semblable à la forme du Templedu Soleil (le Koricancha) de Cusco, et que cela devait être également un temple dédié au Soleil. Il semble qu’il n’avait pas tort car les deux fenêtres sont alignées de telle sorte que le Soleil levant passe à travers les deux fenêtres lors des solstices d’hiver et d’été, le plus long et le plus court jour de l’année, respectivement. En dehors de l’identification des solstices les astrologues incas pouvaient également prendre des décisions relatives au moment de semer certsaines plantes ou de récolter certaines moissons et en plus ils pouvaient prévenir de certains changements de saisons. L’observation du soleil était complétée par l’observation du ciel la nuit, par l’étude des constellations, dont les apparitions et les disparitions fournissaient des informations utiles en matière d’agriculture.

Le Temple du Soleil était construit sur une grande roche qui a été finement polie et les Incas ont érigé les murs en suivant les découpes de la roche originale. Au-dessous du temple se situe la caverne où des tombeaux furent trouvés, appelés les tombeaux royaux.

Le Palais de la Princesse (Ñusta)

C'est le bâtiment à côté du Temple du soleil qui se compose de deux niveaux et qui est construit avec les blocs qui s'adaptent parfaitement ensemble et dont la finition est de la plus haute qualité. La píèce est composée Machu Picchu - Palace of the Princess (Ñusta)d’une petite fenêtre dans la façade et le deuxième niveau communique qvec le temple du Soleil. Ce bâtiment était appelé le palais de la princesse en se basant sur l’hypothèse qu'il aurait servi de logement à une prêtresse considérée comme une princesse inca qui avait une considération toute particulière de la part de la noblesse inca. Bingham en déduisit que ce bâtiment était très important par sa situationt à côté du Temple du Soleil, par son entrée exclusive et par sa fine finition.

Quelques chercheurs pensent que cette píèce était un lieu de retraite pour les vierges qui auraient été sacrifiées pour le Soleil ou l’Eau ou qui prenaient part à des cérémonies rituelles religieuses dédiées à ces divinités. Cette idée n'est pas si absurde si vous tenez compte de sa proximité au Temple du Soleil et de la communication entre les deux constructions par la fenêtre supérieure, et que dans le Temple du Soleil il existe une grande table ou un autel qui pourrait avoir servi pour ces sacrifices.

Tombeau royal

Le tombeau royal est situé exactement en-dessous de la tour du Temple de Soleil. Les Incas ont taillé la roche qui a servi de base du temple et là ils ont construit un mausolée qui a probablement servi de tombeau pour une personne importante. (D’ou son nom de tombeau royal). Sur le côté droit, sur la partie exterieure, on peut apprécier une roche taillée avec trois pas (le symbole du Pachamama). La roche a été harmonieusement unie avec la grande roche qui soutient le Temple. Ceci est une caractéristique de l’architecture religieuse inca. Machu Picchu - Royal TombLes murs intérieurs de la grotte dans le Tombeau Royal sont recouverts de pierre parfaitement ajustées les unes aux autres et il y a quatre niches en forme de trapèze, de la grandeur des portes.

Il est également important de noter que dans la partie supérieure des murs, il y a des excroissances en pierre en forme de cylindre qui pourraient avoir servi d'appui d'équipement funéraire ou d'ornement du tombeau. Alternativement, ils pourraient avoir soutenu la charpente pour un toit.

 



Secteur du Roi (Gruppo del Rey)

Hiram Bingham donna le nom de “Groupe du Roi” aux bâtiments qui sont situés devant les escaliers du Centre Ceremonial, dans la croyance qu’ici a du vivre le plus haut dignitaire de la ville. L'entrée et la sortie sont dans le même endroit, fournissant une grande sécurité et l'intérieur des bâtiments est d’une grande finition architecturale. Dans la cour principale, il y a une plateforme en pierre qui soutient  le plancher et qui mène à un mur particulièrement élevé avec deux belles niches trapézoïdales. Cet endroit était probablement utilisé pour des ornements ou pour la momie d’un dignitaire précédent.

En face de la cour, du côté sud, il y a une salle que Bingham considéra comme ayant pu servir de chambre à coucher pour l’Inca. De l'autre côté de la cour il y a une autre pièce,  plus grande que la'"chambre à coucher" que Bingham considéra comme l'étude du monarque. Il possède 12 belles niches:

Place Sacrée

Machu Picchu - Sacred Plaza Il s’agit de la plateforme autour de laquelle les Incas construisirent  des bâtiments à caractère religeux, et qui de ce fait devaient avoir une signification rituelle.


 





Temple des trios fenêtres

Machu Picchu - Temple of the Three Windows Situé à l’Est de la Place Sacrée, il est iimposant par les massifs blocs de pierres qui ont servi à sa construction, et qui ont été finement polis et ajustés les uns aux autres. Ce bâtiment est rectangulaire et possède seulement trios fenêtres, avec une ouverture vers la Place sacrée, où sont regroupés un ensemble de blocs qui semblent avoir servi de colonne de soutènement.

Maison du prêtre

Machu Picchu - House of the Priest Cette maison est située au Sud de la Place, et Bingham la baptisa “Maison du Prêtre” en pensant qu’à partir de ce lieu le Prêtre Suprême lancerait les actes religieux qui auraient pris place sur la Place Sacrée. Ce bâtiment est de qualité archirtecturale inférieure, avec deux portes de sortie donnant sur la Place Sacrée et une série de niches à l’intérieur:

 



Temple principal

Machu Picchu - Principal Temple Ce temple est situé en face de la maison du prêtre et est d'un meilleur modèle architectural. Il compote trois murs, laissant le côté à la plaza ouvert. Les blocs en pierre utilisés dans le bâtiment sont grands comme ceux utilisés dans le temple des trois fenêtres et sont également finement finis, autant dans l’ajustement entre les blocs que dans leur finition.

Dans le mur arrière il y a un autel en pierre spécial et les trois murs possèdent des niches trapézoïdales d'une très bonne finition. Tristement, le mouvement sismique a affecté le mur arrière qui court le risque de s'effondrer.

Intihuatana

L’Intihuatana est situé au-dessus au-dessus d'une pyramide construite dans la partie la plus élevée du secteur urbain de Machu Picchu. Son nom signifie "où on attache le soleil" et c'était précisément son objectif, à travers des  rituels religieux que les Incas utilisaient pour éviter la disparition du soleil, ou pour en assurer le retour. L'Intihuatana a eu un rôle important dans la croyance des Incas - il a été employé dans un rituel qui devait assurer la présence du soleil pendant le jour le plus court de l'année (solstice d'hiver) d’où son nom  "la place où on attache le  soleil".

Pendant de nombreuses années, ce rocher était considéré comme un cadran solaire, en relation avec la croyance que les Incas mesuraient le temps. Cela dit, cela est apparemment Machu Picchu - Intihuatanaincorrect car il ne permettait pas d’indiquer l’heure mais il pouvait indiquer la position du soleil au moment des solstices et fournir des informations utiles pour l’agriculture en relation avec les meilleus moments pour ensemencer et pour moissonner. Cette information était vitale dans une société agricole.

Dans la cosmologie andine, le climat pouvait être aimable avec les Incas s’ils adoraient  les dieux convenablement. Dans le cas contraire, ils seraient punis avec des sécheresses ou des inondations, de telle sorte qu’ils seraient alors obligés de faire les sacrifices animaux ou humains pour calmer les fureurs divines. L'observation astrologique était sophistiquée au temps des Incas. Nous savons qu'ils pouvaient prévoir les éclipses ; ils connaissaient les phases de la lune, la position des étoiles et ils croyaient en leurs propres constellations. 



Share This
Facebook
Twitter
Google+
LinkedIn
Share:
0
0
0