DESCRIPTION DU PROGRAMME QUOTIDIEN

Résumé

Machu Picchu, Cusco - Peru

Les visiteurs viennent du monde entier au Pérou, non seulement pour voir le Machu Picchu mais aussi pour faire le Chemin de l’Inca, le plus célèbre trek d’Amérique du Sud. Ils viennent apprécier les ruines et le paysage qui rendent ce trek si célèbre. La distance totale du chemin de l’Inca est d’approximativement 43 km, commençant au point nommé km 88. Pour commencer le trek, on traverse l’étroit pont à Kusicancha, et après on longe sur le gauche une forêt d’eucalyptus. Il est possible de camper la première nuit soit à Wayllabamba ou encore à Llullucha.

Le deuxième jour est plus difficile, car il faut passer le le col de Warmiwañusqa (le col de la femme morte) à 4200 mètres d’altitude. Le troisième jour est le plus long mais aussi le plus intéréssant pour la plupart des visiteurs car on peut visiter les impressionnantes ruines de Runkuracay et de Sayaqmarca. Le campement se fait soit à Phuyupatamarca ou encore à Wiñayhuayna. Le dernier jour de nombreux groupes démarrent leur journée très tôt afin de voir le lever du soleil sur le Machu Picchu depuis l’Inti Punku (porte du soleil). Le reste de la journée est ainsi consacré à la découverte de cette ancienne cité.

1er jour – Kilomètre 88 – Campament de Wayllabamba


Inka Trail - HuayllabambaCette journée commence tôt puisque les participants sont cherchés à leur hotel entre 6.30am et 7am. Nous voyageons en bus pendant environ 3 heures avec un arrêt à Urubamba pour acheter des provisions, et nous contimuons vers le km 88, qui est juste après le village de Ollantaytambo. Ici les participants doivent s’inscrire pour commencer le trek. Depuis ce point, seulement 42 kilomètres de montagnes, de vallées andines, de rivières et de forêts tropicales vous séparent du Machu Picchu.

La première partie, en direction du campement de Miskay, oú nous pouvons manger, prend seulement une heure et est la plupart du temps plate avec quelques montées faciles. Après avoir mangé, nous traversons un canyon. Une fois hors du canyon, nous pouvons apercevoir les ruines de la petite ville de Llactapata. Le chemin descend pour entrer dans la vallée de la rivière Kusichaca, et à partir de là le chemin continue en une légère montée vers le campement de Wayllabamba, oú nous arrivons après 2 ou 3 heures de marche. Le campement se situe à 3000 m d’altitude et on peut sentir un net refroidissement durant la nuit. Après avoir dîné, et avant d’aller dormir, on peut observer les étoiles. Parfois, par temps sec, on peut voir la voie lactée.

2ème jour – Campement de Wayllabamba – Campement de Pacaymayo


Les porteurs réveillent les participants vers 6:00 am afin qu’ils puissent préparer leurs affaires et déjeuner. Le second jour est considéré comme le plus difficile par la plupart des participants car il faut monter un dénivelé de 1200 m jusqu’au point le plus haut du trek, le col de Warmiwañusca (ou col de la femme morte) à 4200 m d’altitude. Cette montée prend de 4 à 5 heures. Quand vous arrivez au col, vous voudrez probablement vous reposer. Il peut faire particulièrement froid à une telle altitude et il est donc nécessaire d’avoir suffisamment de vêtements chauds. Si vous avez fait appel aux services d’un porteur pour transporter vos affaires, pensez à avoir une veste et un pantalon à portée de main au moment du passage du col.

Inka Trail - To WarmiwañuskaUne fois passé le col, nous continuons en descendant en direction du campement. La descente prend environ deux heures et certains groupes préfèrent s’arrêter pour manger durant cette descente pour se reposer un peu. D’autres groupes préfèrent avancer jusqu’au campement - à Pacaymayo. De cette manière, vous pouvez vous reposer tout l’après-midi. Des douches froides sont à disposition au campement.

Conseil: Il est possible de faire appel à un porteur qui se chargera de transporter votre sac à dos durant toute la durée du trek. Sinon, vous pourrez alternativement faire appel à un porteur pour l’ascension du col ou même jusqu’au campement de Pacaymayo. Cela vous est vivement conseillé si vous n’êtes pas preparé à l’altitude et à un trek de cette durée, le plus important pour vous étant de profiter plutôt que de souffrir du transport de vos affaires. Vous pouvez organiser cela avec votre guide et payer votre porteur directement.

3ème jour: Campement de Pacaymayo – Campement de Wiñaywayna


Le troisième jour est considéré comme le plus intéréssant mais c’est aussi le plus long. Nous commençons par une ascension de 1h ½ vers le col de Runkurakay, à 3950m d’altitude. Sur le chemin, nous visitons un ancien poste de contrôle des Incas, ainsi qu’un lac oú il est possible de voir des cerfs boire.

Inka Trail - SayaqmarcaUne fois passé ce col, le reste du chemin est principalement en descente. Sur le chemin, on visite quatre ruines, le première étant Sayacmarca qui du temps des Incas était un poste de contrôle des chemins en direction du Machu Picchu. Après avoir visité ces ruines, nous continuons en direction de Phuyupatamarca oú très souvent les groupes s’arrêtent pour manger. A partir de là, la descente est raide et fatigante car elle est principalement composée de marches d’escalier. Finalement, nous arrivons aux ruines d’Intipata, un complexe de terrasses et de constructions andines érigées au milieu d’une pente riche en végétation de toutes sortes. Le chemin atteint finalement le campement de Wiñaywayna où on peut camper, acheter une bière bien méritée ou encore prendre une douche froide. Nous vous recommandons de visiter les ruines de Wiñaywayna qui ressemblent à celles de Intipata, mais en plus impressionant.

4ème jour: Campement de Wiñaywayna - Machu Picchu


Inka Trail - Machu PicchuCette journée commence normalement à 5.30 am, plus tôt que d’habitude car en direction du Machu Picchu. Il est important d’avoir une lampe frontale sur soi car il fait noir à cette heure et le chemin est étroit.Au bout d’1h ½ nous arrivons à l’Inti Punku – ou porte du soleil, d’oú il est possible d’observer pour la première fois la majestueuese cité inca du Machu Picchu. A partir de là il vous faut 1/2h pour atteindre les ruines où vous avez suffisamment de temps pour explorer le site. Nous vous recommandons, si vous en avez l’énergie, d’escalader le sommet du Huayna Picchu à partir duquel vous pouvez avoir une vue spectaculaire sur la cite perdue.


Share This
Facebook
Twitter
Google+
LinkedIn
Share:
0
0
0