MACHU PICCHU - CIVILISATION INCA

Inka Wiracocha and Inka Pachacuteq Les Incas ont connu moins de cent ans de gloire, pourtant à cette époque cette tribu de Cusco a conquis un grand nombre d'états régionaux en Amérique Du sud. Dans l’heure de gloire de l’empire inca, leur frontière méridionale était le fleuve de Maule au Chili, et dans le nord le fleuve d'Ancasmayo en Colombie. Cet Etat ou empire inca s'appelait Tahuantinsuyo.

Nous savons d’après l'écriture historique et les données archéologiques que les Incas ne possédaient pas de langue écrite, toutefois, ils durent avoir employé des symboles et peut-être des diagrammes. Le Quipu (une collection de cordes et de noeuds colorés) a été intensivement employé pour la comptabilité et garder des archives. Mais les Quipus nécessitaient des interprètes chevronnés pour les lire, et les Espagnols ne pouvaient pas localiser ou même interroger un de ces spécialistes

Avant les Incas, dans le pays que nous connaissons comme le Pérou aujourd’hui, il existait un certain nombre d’états locaux dont le niveau de développement  était élevé tant d’un point de vue culturel, administratif qu’artistique (Chavin, Paracas, Nazca, Mochica etc..) comprenant la culture Wari qui s’est étendue du VIIème au Xème siècle presque à tout le territoire péruvien.

Il existe un certain nombre de légendes relatives à l’origine des Incas, mais très probablement ils étaient une tribu qui est venue de la région du lac Titicaca. Cette tribu, était formée par les Quechuas (ce nom est employé pour marquer leur langue maternelle) et le chef de la tribu était nommé l’Inca. De nos jours l'Inca se réfère à toute sociéte précolombienne au Pérou, en particulier à la tribu quechua. Après quelques siècles, ce groupe a consolidé sa puissance après avoir vaincu des tribus voisines, et vers 1438 l'état Inca prit le pouvoir sous les ordres de l’Inca Pachacutec.

L’ l’Inca Pachacutec a commencé l'expansion de ses teritoires par des moyens militaires et diplomatiques à travers des accords avec ses ses voisins – puis par des offensives. Toutes les realisations des Incas étaient réellement en place avant l'"empire de l’Inca" – constructions rocheuses, systèmes de culture d’irrigation fins, mais ce que les Incas ont réalisé était en fait organiser, administrer et déclarer un état andin qui rassemblait beaucoup de tribus guerrières. Le succès des accords réciproques et de l'administration était basé sur un système économique commun, un système de la production agricole, de redistribution des moissons, et de religion. C'était un système basé sur la hiérarchie théocratique de l'Inca souverain et de son élite dans Cusco, et qui a incorporé la noblesse des états conquis. Dans de nombreux cas, l'Inca a permis à des nobles d'autres tribus de maintenir l'administration de leurs royaumes.

La construction de miliers de km de routes pour maintenir une communication parfaite entre les différentes parties de l’empire était vitale pour l’expansion inca.

Tahuantinsuyo Map En outre, l'aspect d'unification du culte du soleil, de l'eau et de la terre en tant que thèmes religieux centraux et de l'imposition de Quechua (ou de Runasimi) comme langue officielle étaient égalemnent très important.

Tahuantinsuyo était divisé en quatre parties (ou suyos), communiquant avec Cusco par un vaste réseau des routes incas. Ces quatre parties entourant Cusco se nommaient Chinchasuyo, Contisuyo, Antisuyo et Collasuyo. Inévitablement ce vaste état s'est étendu et a commencé connaître son déclin à partir d’une guerre pour le trône entre les frères Huascar et Atahualpa entre 1524 et 1532. Tous les deux étaient des fils de l'Inca Huayna Capac, qui est mort soudainement d'un refroidissement, à la suite d’un virus arrivé en Amérique Du sud de l'Europe avec les premiers conquistadors.

Le coup de grâce à l'empire inca fut donné par un petit groupe de conquistadors espagnols menés par Francisco Pizarro qui captura l'Inca Atahaulpa (le gagnant de la guerre entre les deux frères incas) et plus tard le fit exécuter. Avec l'exécution de l'Inca en 1533, l'empire s'est définitivement effondré..

Pizarro et les conquistadors prirent Cusco en novembre 1533, et la ville est restée intacte pendant trois ans jusqu'à ce que l’Inca fantoche espagnol, l’Inca Manco II réunisse une armée indienne énorme de 100.000 à 200.000 personnes en défendant Cusco pendant plus de six mois, ce qui a détruit une grande partie de la capitale inca.

Francisco PizarroL’Inca Manco se retira dans à la jungle profonde à Vilcabamba où il a continué à combattre une guerre de guérillero, et où il fut assassiné en 1545 par les membres de la faction de Diego de Almagro, àqui il avait donné le refuge à Vitcos. L'Inca de Manco était incapable de transmettre son esprit guerrier à son fils Sayri Tapac, parce que le dernier a été apparemment persuadé par ses membres de famille de Cusco de prendre parti pour la couronne espagnole.

Après la mort de Sayri Tupac, son frère Titu Kusi Yupanqui assura les fonctions dirigeantes – il était  baptisé en tant que chrétien et collabora avec les Espagnols- il mourut d’une mystérieuse maladie.

Ensuite Tupac Amaru, le plus jeune frère, jeune et inexpérimenté, mais un implacable ennemi des conquistadors arriva au pouvoir. Les Espagnols, reconnaissant son caractère rebelle totalement différent de celui de ses frères, ordonnèrent sa capture et le poursuivient jusqu’à la dernière capitale des Incas à Espiritu Pampa.

Tupac Amaru fut décapité sur la Place de Lima, en présence de Viceroy Toledo le 24 septembre 1572, mettant fin à la lignée des Incas.


Share This
Facebook
Twitter
Google+
LinkedIn
Share:
0
0
0